Ejaculation précoce : définition, causes et solution !

This article is about: , ,

 

Plusieurs hommes éprouvent une difficulté de contrôler leur réponse éjaculatoire. Ils sont incapable de retarder leur éjaculation jusqu’à ce qu’il serait souhaité par les deux partenaires. Il s’agit d’une éjaculation précoce ou prématurée.

En éjaculant rapidement, à un moment très précoce de l’acte sexuel, parfois pendant les préliminaires, l’homme ne donne pas la chance à sa partenaire d’atteindre son orgasme. Certes, tout couple peut être confronté par ce trouble, mais s’il persiste dans le temps il touchera le plaisir sexuel du couple et donc la stabilité de la relation. Alors que certains sexologues définissent l’éjaculation précoce en termes de temps en maintenant que l’éjaculation précoce est une condition où l’homme éjacule après une ou deux minutes de pénétration, un grand nombre d’hommes avouent qu’ils éjaculent après deux minutes dans la plupart du temps.

Est-ce qu’on peut alors déduire que la plupart des hommes sont des éjaculateurs précoces ?

La meilleure façon de traiter ce sujet est d’éloigner la question du temps. En effet, la durée du coït est relative. Elle diffère d’un couple à un autre dépendamment de plusieurs facteurs comme l’âge des deux partenaires et leurs préférences sexuelles. Une pénétration sans éjaculation pendant 3 min peut être satisfaisante chez un couple mais pas chez un autre. Cette durée peut même varier au sein du même couple dans leurs différents rapports sexuels. D’où, la meilleure façon de définir l’éjaculation précoce est de la considérer comme « un trouble sexuel durant lequel un homme éjacule trop tôt sans contrôle volontaire possible. » Il s’agit d’une éjaculation qui survient avant que l’un des partenaires ne le souhaite.

 

Les chiffres montrent que ce trouble est très fréquent. Les couples concernés par ce trouble avouent qu’ils en souffrent beaucoup et que leur bonheur est gravement touché.

Les spécialistes insistent sur l’importance des facteurs psychologiques de ce trouble et certains d’eux ne le considèrent pas comme une maladie à proprement parler. Ils affirment que la majorité des cas ont à voir avec des problèmes psychologiques ou relationnels. Les causes communes d’éjaculation rapide sont le manque de confiance en soi, certaines dépressions ou anxiétés, le stress et le surmenage. La relation avec la partenaire influence extrêmement la performance sexuelle de l’homme. L’accumulation des conflits non résolus affectent l’harmonie et l’intimité du couple au lit.

Certainement il existe plusieurs médicaments et produits fournis par la médecine et la science pour lutter contre l’éjaculation précoce. Il est bien de décider de se traiter mais il faut bien choisir son traitement. Méfiez-vous des médicaments comme les antidépresseurs qui ont des effets secondaires graves. N’optez pas pour les solutions provisoires en utilisant les préservatifs et les gels retardateurs qui ne résolvent pas le problème définitivement mais qui l’aggravent avec leurs effets secondaires. Ne risquez pas votre santé sexuelle et choisissez l’alternative naturelle qui vous permet de perfectionner votre maitrise d’éjaculation tout en évitant tous les risques.

 

Choisissez PremaStop !

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail
Comments are closed.